chanson 

Présentation

C’est à l’initiative d’Alain Gervreau que les Sonadori se sont réunis afin de l’accompagner dans sa préparation d'un Doctorat en Art à la Vreije Universiteit Brussel soutenu par le Koninklijk Conservatorium Bruxelles.

Les musiciens ont immédiatement été captivés et enthousiasmés par la fabuleuse histoire, encore bien méconnue, du Consort de Violons à l’aube du XVIe siècle en Italie du nord.

Les récentes découvertes musicologiques leur permettent d'expérimenter ce que pouvait être le "quotidien" d’un tel ensemble à travers ses fonctions (procession, divertissement, liturgie) son répertoire (motets, laudes, chansons) et sa nouveauté sonore (entre la viole et les instruments à vent).

Les musiciens des Sonadori osent remettre à l'honneur des situations de jeu inhabituelles: procession en plein air, chant, improvisation, bals ... Grâce à la présence de Nicolas Sansarlat dans l’ensemble, ils se sont formés à la pratique du contrepoint improvisé afin d'aborder la polyphonie du XVIe siècle de l'intérieur de sa structure.

instr
chevalet

Ils ont aussi effectué une recherche iconographique et organologique en étroite collaboration avec plusieurs luthiers et archetiers qui a abouti à la construction d'instruments inspirés de ceux de la Renaissance.

Désireux de réinserrer la pratique des Companie di Violini dans un contexte vivant aujourd'hui, les Sonadori présentent au public depuis juin 2013 le fruit de leurs recherches.
Les nombreuses sessions de travail préparatoire ont installé une grande cohésion dans l'ensemble grâce au partage d'expériences musicales, mais aussi grâce à de nombreux échanges humains, musicaux, musicologiques et gastronomiques !

L'enthousiasme témoigné par le public et par le milieu professionnel les a encouragés à diffuser le résultat artistique de cette aventure d'une grande richesse culturelle au plus grand nombre. Ils n'hésitent pas pour cela à proposer des animations scolaires, de petits stages, ou encore des conférences avant-concert.